masthead-resources

Grâce à son IHE, l’Australie méridionale est en mesure de rapidement faire face à une nouvelle vague

Medical WorkerQu’elles aient été lourdement touchées par la pandémie de COVID-19 ou pas, toutes les communautés à travers le monde se préparent à une nouvelle vague. C’est la principale préoccupation de presque tous les dirigeants d’organisation de santé et responsables de santé publique : comment gérer une nouvelle épidémie qui pourrait bien surpasser la première ?

En Australie, l’intégration extrêmement rapide d’une nouvelle technologie a fourni une partie de la réponse.

En seulement trois semaines, le South Australian Department of Health and Wellbeing (SA Health – le Département de la santé et du bien-être de l’Australie Méridionale) a interfacé son système de veille épidémiologique avec un nouveau système, lui permettant ainsi de disposer des informations nécessaires à la prise en charge de l’ensemble de la population de l’État (1,8 million d’habitants) en cas de deuxième vague.

« Si cela se produit, nous pouvons monter en puissance très rapidement » déclare Darren McGlade, responsable de l’information pour SA Health. « Si un navire de croisière se présente avec des milliers de passagers infectés, le nouveau système peut rapidement renforcer le suivi des contacts et la gestion de bout en bout de l’ensemble des cas. »

Mais comment ?

SI UN NAVIRE DE CROISIÈRE SE PRÉSENTE AVEC DES MILLIERS DE PASSAGERS INFECTÉS, LE NOUVEAU SYSTÈME PEUT RAPIDEMENT RENFORCER LE SUIVI DES CONTACTS ET LA GESTION DE BOUT EN BOUT POUR L’ENSEMBLE DES CAS.Le projet a interfacé le système Notifiable Infectious Disease Surveillance (NIDS – Surveillance des maladies à déclaration obligatoire) de SA Health à un nouveau système à travers le système d’échange d’informations de santé (IHE) du Département de la santé, qui s’appuie sur la plateforme d’interopérabilité d’InterSystems. L’IHE, nommé Health Information Broker, normalise, partage et vérifie l’intégrité des données à travers l’Australie Méridionale tout en fournissant un environnement de développement permettant de connecter rapidement de nouveaux systèmes et d’évoluer en permanence.

Ensemble, ces technologies offrent la combinaison parfaite pour permettre à SA Health de fournir des données COVID-19 stratégiques aux organisations de santé, aux praticiens ainsi qu’aux responsables gouvernementaux, où et quand ils en ont besoin.

Cependant, la tâche n’a pas été si simple.

En raison de l’épidémie de COVID-19 et des nombreux mouvements de personnel, les ressources dont disposait le SA Health étaient faibles face à l’ampleur de la tâche à accomplir avant l’arrivée d’une nouvelle vague. De plus, les systèmes eux-mêmes posaient problème. Construit des années auparavant, NIDS n’était pas en mesure de prendre en charge une API RESTful moderne, alors que le nouveau système le pouvait. Le défi a donc été de s’assurer que les systèmes communiquent entre eux et en temps réel, pour soutenir avec succès les efforts de santé publique et la gestion des cas.

SA Health a contacté InterSystems, son partenaire de longue date, pour cela. Et après plusieurs semaines et nuits de travail, l’intégration est devenue réalité.

Désormais, SA Health dispose d’un système lui permettant de suivre le parcours d’un patient, depuis l’instant où il est identifié positif au COVID-19 jusqu’à sa sortie de l’hôpital. Ainsi, les Australiens méridionaux ont l’assurance que l’État est en mesure de faire face à une éventuelle nouvelle vague.

 


Cet article a été publié dans la newsletter du 27 janvier 2021 – HealthShare Connexions Flash Info n° 5